post

A propos

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En 2008, alors que je commençais à m’investir sur les réseaux sociaux, je décidai de ne pas créer de blog. Ma décision n’était absolument pas motivée par le manque d’intérêt porté à l’espace social mais par deux raisons majeures. L’une, purement pragmatique : le temps me faisait défaut. L’autre, plus stratégique : je voulais savoir s’il était possible d’être visible et suivie sur les réseaux sociaux sans pour autant créer de contenu. J’ai toujours considéré que le bon sens devait guider nos actions, notamment dans les métiers du marketing et de la communication. Ainsi le retour d’expérience me paraissait-il le bon moyen d’obtenir ce lien entre théorie et réalité afin d’accéder à la plus juste des conclusions.

La curation comme carburant.

Mais, si la création de contenu n’était pas à l’ordre du jour, sa reproduction devait être source de création de valeur. Il s’agissait d’investir une autre dimension. La curation a alors été mon moteur. Pour mémoire une courte définition de la curation par un de ses acteurs majeurs, Marc Rougier @MarcFuzeki sur Twitter fondateur de Scoopit http://www.scoop.it/

https://www.youtube.com/watch?v=ydqdaJomMpQ

Je “curationne” sous tous les formats (texte, photo, vidéo, son), à partir de différents espaces et outils qui permettent de diffuser, échanger, partager les thématiques que j’investis :

#médiassociaux #marketing #communication #stratégie #contenu #innovation

sur différents espaces sociaux dont la majorité sont référencés ici http://xeeme.com/SandrineAndro/

La formation comme moteur.

Parallèlement, face à la récurrente question  : “Faut-il que mon entreprise ou ma marque soit présente sur les réseaux sociaux ?”,  je me décidais à animer des conférences (Buzz the Brand, Les Rencontres du multmédia … ) et à m’investir dans la formation (Stratégies Digital Academy en partenariat avec Dauphine, en interne de grands comptes : IBM, La Poste, Institut Gustave Roussy, OPPBTP, … ou d’écoles : Business School de Rouen, Neoma Business School Paris et Rouen …). On peut réellement parler d’évangélisation car, en 2008, le chemin était encore largement à tracer. Et, ce qui est formidable avec les médias sociaux, c’est qu’aujourd’hui encore tout un chacun peut continuer d’apprendre  au rythme des actualités qui ne manquent pas de se faire quotidiennes.

Un blog comme accélérateur.

Cet été 2014 convaincue que l’ensemble des actions conduites jusqu’à présent me permettent une démarche plus légitime concernant la création de contenu, je me lance dans cette aventure ! Consciente du temps qu’elle nécessite, j’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à prolonger nos échanges sur ce nouvel espace.

Je vous souhaite donc la bienvenue ! 

“We need to collaborate and create a transparent supply chain, instead of thinking that knowledge is power and that we can be the superheroes who save the day” CSCO Professional and Computer Services