post

Réseaux sociaux : relations humaines, valorisation et pratique

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

ob_ab50e2_andro-2

Parce que la passion pour un sujet conduit souvent à l’envie de le partager, c’est avec un grand plaisir que je forme Isabelle Kevorkian – Experte en communication et relations institutionnelles mais aussi écrivain et pigiste – aux réseaux sociaux.

Comme à chaque fois que l’occasion m’est donnée de prendre la parole sur cette thématique, j’aime à rappeler ses fondamentaux. Sans détailler l’ensemble de ces derniers, il s’agit ici de considérer trois points particulièrement essentiels à la bonne compréhension des réseaux sociaux.

D’une part, les réseaux sociaux permettent, pour la première fois dans l’univers de la communication, une relation d’humain à humain. Dépassant en ce sens le simple “one to one” du marketing relationnel, ils donnent aux marques et entreprises une véritable dimension humaine. Modifiant ainsi substantiellement les règles de la communication ils peuvent aussi déstabiliser les marques qui n’ont pas, classiquement, la culture de la conversation. Pour autant, utilisés de façon juste et pertinente, ils sont véritablement source de valeur ajoutée. Comprendre ce caractère humain de la relation est essentiel car il permet, tout simplement parfois en imaginant la même situation dans la vie matérielle (In Real Life), d’acquérir les bons réflexes sur les réseaux sociaux.

D’autre part, la montée en puissance des réseaux sociaux est aussi liée aux besoins d’échanger, de partager, de montrer qu’on existe dans un monde où l’isolement sociétal est de plus en plus omniprésent. Nous sommes passés du “I think therefore I am” au “I share therefore I am” si bien illustré par Sherry Turkle dans ce Ted Talks toujours d’actualité Connectés, mais seuls ?
Ainsi ne faut-il jamais oublier ce facteur clé de succès des réseaux sociaux car il permet de comprendre qu’ils sont basés sur l’individu au sens de l’ego. La valorisation de ce dernier sur les réseaux sociaux est donc essentiel.

Enfin, le bons sens dont la pratique des réseaux sociaux est empreint, comme celle de la communication en général, ne doit jamais être distant de la façon “sociale” de réfléchir et d’agir. Même s’ils font appel à certaines règles spécifiques, chaque réseau social est aussi un outil au service d’objectifs qui, s’ils sont clairement définis, doivent être orchestrés stratégiquement avec pragmatisme, efficience et créativité.

La formation permet d’acquérir rapidement une base indispensable. Pour autant, il est entendu qu’elle doit s’accompagner d’une pratique de chaque espace social sur lequel on souhaite agir. Cette démarche permet de s’approprier l’espace, d’entre suivre les évolutions constantes et d’être en totale harmonie avec ses usages.
Ce sont les prochaines étapes auxquelles Isabelle n’échappera pas, le participatif étant également à l’ordre du jour de cette formation. Mais pas d’inquiétudes Isabelle est d’ores et déjà médiatiquement “socialisée” !

Vous pouvez retrouver l’article concernant la première séance d’Isabelle Kevorkian iciFormation aux médias sociaux : devenir une fille 3.0

 

About the Author:

Strategic planning's and social media director @Makheia Passionate #socialmedia I practice on this vast site #social #human #content #digital #transformation #foursquare ambassador


Speak Your Mind

*